Sur la route du Nord

Nous avons gardé pour les Pamirs un coin au chaud dans nos rêves. En attendant de trouver une combine, nous nous élançons vers les Monts Fan, un massif au Nord de Dushanbe. L’occasion de fuir le four de la capitale : sur les routes, la température retombe à 39 degrés. Ouf !

P1000180 - копия

Il faut un certain culot pour s’éloigner de nos nouveaux repères avec, comme seule boussole, notre confiance. Mais tant qu’il y aura des hommes, il y aura des pastèques et des boîtes de sardines.

P1000185 - копия

Peut-être même de l’essence pour remplir le réchaud.

DSCF1709 - копия

Audrey se distingue au vingtième kilomètre par une pirouette spectaculaire. La remorque, caractérielle, a voulu la doubler dans une descente. Nous n’aurons pas emmené la pharmacie pour rien ! Biseptine et compresses y passent…

P1000182 - копия

Cela dit, bien que polluée, la route n’est pas excessivement frequentée. Ca roule plutôt tranquillement. Un conducteur tadjik nous escorte même dans l’un des tunnels…

P1000192 - копия

Il faut croire que notre triplette cycliste est touchante, parce qu’en fin d’apres-midi, dans un resto de bord de route où nous avons demandé du thé, des oeufs, du pain et des légumes…

IMG_1260 - копия

… les types qui jeûnaient pour le ramadan nous ont copieusement servies. Nous nous sommes baffrées comme à notre habitude et au moment de payer, le patron, qui venait de finir sa prière, nous a offert un sourire grand comme ça et nous a annoncé que pour nous, c’était gratuit. L’addition, c’était cadeau. Il nous offrait le repas.

P1000207 - копия

C’est ainsi. On part en voyage en s’imaginant explorer de nouveaux territoires, partir à la conquête de pays inconnus, faire siens de vastes horizons, et voilà que des gens qui vous offrent trois oeufs et deux morceaux de pain vous plantent la larme à l’oeil. Ce soir-là, comme nous ravalons l’heureuse boule de générosité qui s’est blottie dans notre gorge et songeons à l’hospitalité de nos premiers hôtes tadjiks, nous sentons que ce sont eux, les véritables conquérants.

Publicités

3 réflexions sur “Sur la route du Nord

  1. Aujourd’hui votre article donne faim, c’est pas sympa!
    Merci pour ces nouvelles, on est nombreux à vous suivre depuis Renault Trucks!
    Bonne chance pour la suite de vos aventures!

  2. Comme c’est joliment écrit!Ce récit est si vibrant d’authenticité qu’en le lisant,nous avons eu nous aussi la larme à l’oeil…
    J’espère qu’Audrey se remet bien de sa chute!

  3. Ça y est, secouriste dans l’âme, elle a pas ou s’en empêcher de tester la pharmacie !
    Encore un beau récit qui fait pétiller les yeux.
    On en veux! Encore et toujours!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s