Compte à rebours… à 8 semaines

Je n’aimerais pas vous laisser penser que l’organisation de ce périple n’est qu’un long fleuve tranquille. Je vous propose donc de suivre toutes les semaines, quelques nouvelles de notre équipe en phase préparatoire. Histoire de vous tenir en haleine avant notre départ.

La préparation, donc, va bon train. En fouillant un peu à la recherche d’infos sur le ouaibe, je me suis égarée sur Google Earth du côté du pied de l’arête Est du Pic Lénine, à la frontière Tadjikokirghize.

Zoom_GglE_Border

Cette exploration des images disponibles a déclenché en moi un petit soubresaut nerveux.

BorderFence_ChinaTadjikistan

Il apparaît que la route frontalière (M41) qui va d’un pays à l’autre, est bordée sur près de 200km par une clôture en fil de fer barbelé. Découvrir ceci à l’avance s’avère extrêmement positif. D’une part, je me réjouis de la tête que va faire Elisabeth en apprenant cela au retour de son expédition népalaise…

bjh12 - Panorama of the Chinese Border Fence by the Pamir Higway

 … D’autre part, j’ai tout de suite conclu qu’il faudrait vite nous trouver un sponsor de type « magasin de bricolage » qui pourrait nous fournir pinces coupantes, scies à métaux et autres arguments convaincants afin de passer sans encombre, sous les yeux des douaniers amusés, de la route M41 où nous pédalerons, à la montagne que nous projetons d’escalader.

Zoom_Border

En y regardant de plus près, il s’avère que l’Est du Tadjikistan et du Kirghizistan se compose de la Chine. Cet empire, que l’on ne présente plus, justifie sa taille par l’absorption historique de contrées voisines. Un type nommé Gengis Khan avait d’ailleurs fait connaître ses ambitions aux Tadjikes et aux Kirghizes dans le passé. Si nos pays hôtes de l’Asie Centrale souhaitent se prémunir des envahisseurs, quoi de plus naturel que de dresser cette clôture à l’Est de la route – et non à l’Ouest ?

Markanzu_RiverValley2

Je confirme donc que la clôture longe la route frontalière à l’Est, et non à l’Ouest, c’est-à-dire du côté qui ne nous gênera pas. Dommage, nous en tenions une bonne. Vivement la prochaine surprise.

Sans transition, et si vous me promettez de n’en toucher mot à ma mère, je vous propose à présent de vous intéresser à la population de canis lupus dans ces belles régions d’Asie Centrale. Si nos amis cyclotouristes n’en avaient pas mentionné l’existence dans leurs blogs, nous serions certainement passées à-côté de cette richesse locale. Je découvre sur la toile que les touristes amateurs de chasse affluent de tout le continent soviétique pour débusquer et abattre cette faune prestigieuse. A défaut de loups, proies trop difficiles, ce sont d’ailleurs les ibex qui se font massacrer. Les loups se rapprochent donc des troupeaux et villages pour manger à leur faim. Quelle chance ! Traverser à vélo un lieu réputé pour ses loups, ses ours, ses léopards des neiges… Le spectacle s’annonce de toute beauté.

Canis_lupus

Malheureusement, il est peu probable que nous trouvions l’occasion de prouver l’efficacité de notre « pepper spray ». J’ai pris conseil auprès de mon ami Hervé qui, après avoir sillonné la Sibérie en profondeur et en diagonale pendant des années, désespère toujours de n’avoir jamais rencontré de loup. De mon côté, j’ai beau ratisser hargneusement le Vercors, je n’ai jamais pu saluer que des patous. Il est d’ailleurs connu que le loup ne s’approche pas de l’homme, mais plus favorablement du mouton.

Pour tromper l’ennemi, nous avons plus d’une corde à notre arc. Par exemple, nous envisageons d’acheter un troupeau de moutons. En effet, quoi de plus pratique que de pédaler au milieu de ces compagnons à poils laineux ?

En conclusion, je suis certaine que l’annonce de ces aventures à venir ne manquera pas d’ajouter du suspense à notre blog et, de cette habile manière, de fidéliser le lecteur que vous êtes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s